Mes carnets du Bouddhisme Péface & Introduction

 

 (7) Jardin sec japonais composé de sable, de rochers et de graviers

 

Comprendre le Bouddhisme

Voie - Méditation - Eveil - Vacuité - Impermanence - Causalité - Karma - Réincarnation  -Voile des illusions  - Ignorance - Le Dharma

 - - - Que tout soit auspicieux pour vous en cette vie - - -

 

Préface

      De nos jours les aspirations de la majorité des êtres humains s’orientent vers une mondialisation de la culture occidentale c'est-à-dire, pour l’essentiel, emprunter une voie qui nous incite à satisfaire toutes nos attentes tant physiques que mentales et émotionnelles.
Nous sommes donc constamment poussés vers le matérialisme qui nous est présenté comme la seule voie possible pour atteindre le bonheur. Nous sommes par conséquent entrés dans l’aire du règne des lois du commerce et de l’enrichissement.
Aujourd’hui encore plus qu’autrefois l’argent est le dieu de la terre.
Cette tendance a débuté avec la révolution industrielle qui a été le moteur de progrès non négligeables dans le domaine de la recherche scientifique.
Cependant comme le disait déjà François Rabelais, "Science sans conscience n’est que ruine de l’âme". (*)

     Les progrès de la science et l’inconscience des êtres humains ont malheureusement conduit un grand nombre d’entre nous à une avidité qui n’a plus d’autre limite que l’épuisement de notre planète.
Le pillage de nos ressources terrestres est tel, que bientôt celles-ci seront totalement épuisées, et bientôt le pillage de celles encore enfouies au fond des océans commencera.
Les catastrophes écologiques dues à l’exploitation du pétrole en mer seront probablement négligeables en comparaison avec celles qui seront produites par l’extraction des ressources minières marines. Tout cela simplement pour satisfaire l’inconscience de l’avidité humaine.

     Notre culture occidentale nous a tant fait croire à sa toute puissance, que toutes dimensions et aspects spirituels ont fini par disparaître de notre vie. Aujourd’hui tous les aspects de la spiritualité sont, bien souvent, considérés comme quelques reliques d’un monde en voie de totale disparition.

*  A l’époque de Rabelais la science telle que nous la connaissons aujourd’hui n’existait bien évidemment pas encore. La formulation originale était donc ; "Connaissance sans conscience n’est que ruine de l’âme". Le terme "science" ayant pour origine le mot latin "scientia" qui signifie "connaissance", le mot "connaissance" a donc actuellement été remplacé par "science".

     La nouvelle religion universelle se nomme actuellement la science.
Des "dogmes" scientifiques sont affirmés, mais la grande majorité de la population n’est pas à même d’expérimenter ces affirmations afin de déterminer si elles sont réellement exactes ou si elles ne le sont pas.
Il faut y "croire", tout comme c’est le cas pour certaines affirmations enseignées dans les religions.

     Pourtant parfois certains chercheurs font une découverte scientifique étonnante.  C’est le cas pour la "La Théorie des Cordes".
Cette extraordinaire théorie est malheureusement, presque totalement méconnue du grand public, probablement parce qu’elle bouleverse trop profondément les connaissances anciennes sur notre monde. 
Un autre motif de sa faible diffusion, est probablement lié au fait que cette théorie met en avant un certain nombre d’éléments qui se rapprochent de ce que certaines philosophies expriment et enseignent depuis longtemps.
Bien que loin d’être le sujet principal de ce livre, j’ai pris la liberté d’inclure un bref passage qui reprend quelques concordances entre cette théorie et le Bouddhisme.

La suite est développée, comme il se doit, dans le livre "Mes carnets du Bouddhisme"..

*******

      Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, nous vivons une époque  troublée à un niveau mondial. Nous sommes frappés par des crises politiques, des crises monétaires et des catastrophes naturelles qui sont largement induites par notre mode de vie.
Force est de constater que la technologie moderne, mise à notre disposition par les progrès de la science, n’est malheureusement utilisée qu’avec bien peu de sagesse.
Les médias ressassant continuellement les mêmes informations.
Nous sommes presque constamment tourmentés par tous ces problèmes.
Les tensions qui en découlent nous forcent à supporter des êtres devenus parfois grossiers, saturés d'émotions et de négativités qui, faute de mieux, cherchent à nuire ou à mettre en péril notre équilibre pour se décharger de leur souffrance.
Au moment où dominent, dans cette époque trouble, des idées négatives et absolument contraires à toute sagesse, où même les organes humains font l’objet d’un commerce florissant en les prélevant sur des êtres vivants mais pauvres, j’ai délibérément décidé de prendre le contre-pied à cette agitation et à ces conditions néfastes d'environnement extérieur, en proposant une voie qui peut conduire à la paix du corps et de l’esprit.

Plus la technologie progresse, plus nous cherchons à créer de nouvelles choses pour échapper aux conséquences de ce que nous avons fabriqué...

Certains affirment qu’il faut vivre avec son époque, mais il est préférable d’essayer de vivre avec sagesse.

 

Introduction

      Après de nombreuses années d’études d’enseignements Bouddhistes écrits et oraux, mais aussi grâce à la lecture et l’étude minutieuse de nombreux ouvrages, je crois être enfin arrivé à avoir une assez bonne vue d’ensemble de la philosophie Bouddhiste.

      Beaucoup de Maîtres estiment qu’il est impossible d’arriver à l’Eveil sans être sous la direction d’un Maître. C’est très certainement vrai pour bon nombre de personnes qui n’ont pas d’autre moyen pour comprendre et assimiler les enseignements du Bouddha.
Mais à l’heure actuelle dans nos pays, rares sont les Maîtres qui sont suffisamment disponibles pour réellement arriver à aider les candidats à la compréhension du Bouddhisme.
D’autre part, rares aussi sont les Maîtres qui dispensent un enseignement sur base d’une progression croissante de la difficulté du niveau d’enseignement. Ils répètent bien souvent inlassablement les mêmes enseignements, année après année.
Même si l’on tient compte qu’un occidental n’a pas la même approche pour enseigner qu’un oriental, cela devient frustrant et à terme cela risque de faire perdre toute envie de continuer à s’investir dans cette voie.
Trop souvent les Maîtres qui résident dans nos pays ne parlent malheureusement pas suffisamment notre langue pour être en mesure d’enseigner sans l’aide d’un traducteur.
Même lorsque le traducteur est de très bonne volonté, il est inévitable que des "glissements" de sémantique, même s’ils sont faibles, déforment ce qui est enseigné et sensé être compris.
L’incompréhension de ce qui est enseigné provoque progressivement un sentiment de frustration.

      Je n’ai commencé à détecter ces problèmes de traductions parfois trop approximatives, que lorsque j’ai pu découvrir ces mêmes enseignements au travers de livres, et que je les ai recoupés avec d’autres enseignements que certains Maîtres publient après avoir été parfaitement traduits.
Ceux qui traduisent les enseignements oraux sont sans le moindre doute de très bonne volonté, mais il serait préférable de ne le faire que s’ils ont eux-mêmes atteint un très haut niveau de connaissance de la langue parlée par le Maître, et de préférence avoir également atteint un niveau de compréhension suffisamment élevé de ces enseignements afin d’éviter ces problèmes. Mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas.
L’idéal serait bien évidemment que les Maîtres puissent enseigner eux-mêmes directement dans la langue du public auquel il s’adresse.

      Dans le but d’essayer d’aider ceux qui cherchent à progresser sur la voie du Bouddhisme, j’ai pensé qu’il pourrait être intéressant de proposer une sorte de fil rouge à partir duquel il serait possible de se reporter vers d’autres ouvrages et enseignements qui permettent d’approfondir des points particuliers.
Ce livre a donc été réalisé sur base des compréhensions et de quelques expériences que j’ai moi-même pu atteindre, mais il ne prétend certainement pas être absolument complet ni parfait.
Je ne suis certainement pas un maître mais un simple pèlerin.

      Ce livre, et ce qu’il contient, n’est pas seulement ma propriété, mais il appartient aussi à tous ceux qui cherchent à progresser sur la voie de la spiritualité.

Rien ne nous appartient, absolument rien !
Lorsque je suis né, j’étais nu et je n’avais pas un franc en poche.
Je n’avais même pas de poche...
Lorsque je mourrai, je repartirai exactement de la même façon.
Dans l’intervalle, tout ce que j’accumule ne m’est que prêté.
Tout cela devra être rendu, même la vie ne nous est que temporairement prêtée.

Il est heureux que rien ne nous appartienne vraiment.
Si ce n’était pas le cas nous ne pourrions jamais nous débarrasser de la souffrance, des peines, des maladies, des déceptions, des revers de fortune, de la haine, ou de l’ignorance.
Si tout cela nous appartenait vraiment, nous continuerions à en baver jour après jour, et pour l’éternité.
C’est une grande bénédiction que rien ne nous appartienne vraiment.

La vision des choses est déterminante pour appréhender la vie de la bonne façon.

      Ce que ce livre contient n’est pas toujours simple à comprendre, et certains passages nécessiteront probablement plusieurs relectures pour arriver à en atteindre une compréhension profonde.
Lorsque vous commencerez à éprouver des difficultés de compréhension, je voudrais vous conseiller de ne surtout pas vous décourager et de ne pas tout abandonner, mais plutôt de relire à plusieurs reprises un chapitre puis de le laisser mûrir quelques temps, ou éventuellement de lire un ouvrage qui sera peut être plus abordable pour revenir ensuite à ce qui vous semblait trop difficile.

      Mon travail est structuré d’une façon un peu particulière, c’est à dire qu’il est subdivisé non seulement en plusieurs chapitres successifs, mais également en plusieurs parties qui peuvent être lues indépendamment l’une de l’autre.
Cette particularité m’a permis d’éviter de trop diluer les informations tout au long de l’ouvrage. Cela permet également au lecteur de retrouver assez facilement des informations bien spécifiques.

      Le corps du livre est, quant à lui, composé de trois grandes parties, à savoir le chapitre 1 : Les bases de la compréhension, le chapitre 2 : Compléments et le chapitre 3 : Approfondissement.
Chaque chapitre est d’un niveau croissant de difficulté de compréhension, c'est-à-dire de la compréhension élémentaire au niveau le plus élevé qui m’a été possible d’atteindre.
Certains points sont donc repris dans plusieurs chapitres mais à chaque fois avec des éléments complémentaires et d’un niveau de compréhension plus complexe et plus profond.
     Ce livre est donc avant tout un condensé du Bouddhisme. Il contient de nombreuses explications personnelles sur des principes qui ne sont pas forcément toujours simples à aborder.
Pour un novice en la matière, il est donc préférable de ne pas lire l’ensemble d’une seule traite, mais plutôt de lire un chapitre puis de le laisser mûrir en soi avant de passer au chapitre suivant.



Bonne lecture.


Puissions-nous tous atteindre l’Eveil en cette vie.

 

Page d'accueil

Sites Bouddhiste Enseignements

Lexique - Glossaire Bouddhisme

Cliquez ici ou sur l'image ci-dessous pour découvir le livre

 

 Couverture du livre sur TBE

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 2024-05-13